Partage sur les écrits du Père de Clorivière

Les Filles du Coeur de Marie de la Province de France-Suisse se sont retrouvées cet après-midi en plusieurs conférences téléphoniques, pour partager ensemble sur un texte du Père de Clorivière adressé à Adélaïde de Cicé en 1790. Ce sont les conditions sanitaires à Paris, liées au COVID-19 qui les ont conduites à adopter ce mode de communication.
Extrait du texte :
« Oubliez-vous vous même ; n’arrêtez plus tant vos yeux sur votre faiblesse et sur vos misères ; songez à Celui dont le bras tout-puissant vous soutiendra, si vous fixez les yeux sur lui au lieu de les tenir fixés sur vous même ».