Filles du Coeur de Marie

Comment devenir FCM ?

https://filles-du-coeur-de-marie.cef.fr/wp-content/uploads/2024/01/devenir-fcm.png
Extrait du témoignage de gisèle

« Aujourd’hui, après plus de 30 ans de vœux, la joie au fond de mon cœur m’habite toujours et mon désir de répondre oui chaque jour est toujours présent. Je découvre encore aujourd’hui que c’est le Seigneur qui est le Maître de tout et je ne suis que son instrument. Oui, je rends grâce à Dieu pour tout le chemin parcouru, chemin parsemé d’embuches où mon ‘oui’ était parfois un ‘oui mais’ et là encore dans la prière, avec la relecture, l’accompagnement, le oui redevient plus vrai, plus authentique. »

Devenir fcm

Plusieurs étapes de discernement

La vocation suppose un appel personnel du Christ et le désir de répondre à son amour par une vie toute donnée.

1. Accueil

de connaissance mutuelle et d’accompagnement pour un premier discernement, c’est l’aspirat. « Maître où demeures-tu ? »

2. Confirmation

de l’appel dans la Société des Filles du Coeur de Marie, c’est le postulat. « Venez et voyez ! »

3. Formation

c’est le temps du noviciat. « Ils allèrent et virent, et ils restèrent auprès de Lui. »

4. Dernière étape

de formation qui commence par l’émission de premiers voeux, c’est le juniorat. « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. »

Notre vocation

La vocation d’une FCM

Dans l’histoire de chacune, Dieu fait signe de multiples manières. Il rejoint toujours un désir personnel et profond. Dans un premier temps, il est bon de parler et de faire connaissance avec l’une, ou l’autre d’entre nous.
Les modalités de la formation humaine, religieuse, théologique, sont adaptées à la situation particulière de chacune.
Découvrez le site de la Conférence des Religieux et Religieuses de France ci-dessous.

https://filles-du-coeur-de-marie.cef.fr/wp-content/uploads/2023/11/9f5635aa7683541b3e6efc852472a5e0.png

Elles vous en parlent

Quelques témoignages de Filles du Coeur de Marie :

Jacqueline

Vers 15, 16 ans, l’appel du Seigneur à être à Lui, sans partage, s’est fait...
Voir plus

Christine

A 18 ans je quittais la famille, et commençais ma profession de soignante « armée...
Voir plus

Gisèle

L’appel de Dieu : une joie. J’ai connu la Société dans une école où la directrice...
Voir plus